12 août 2010

Emprunts à Eric Chevillard

En farfouillant dans les dossiers informatiques de Lucien, je trouve, dans un fichier intitulé Pompé sur l’autofictif, une sorte d’anthologie que voici : Lundi  28 Décembre 2009 Lorsque l’on sait le peu d’intérêt que nos contemporains, pour ne rien dire de nos frustes ancêtres et sans parler de nos pâles descendants, portent à la littérature, la prétention de l’écrivain à l’universalité semble soudain assez risible. Il est ce chanteur qui pénètre sur la scène d’une salle minuscule en lançant à pleine... [Lire la suite]
Posté par Lucien Bergeret à 12:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

07 août 2010

Moi aussi, j'ai lu Montaigne

Je trouve dans les fichiers de Lucien ce texte de Montaigne : Livre troisième des Essais de Montaigne, chapitre IV J’ai autrefois été employé à consoler une dame vraiment affligée ; car la plupart de leurs deuils sont artificiels et cérémonieux : [Ici, une citation latine de Juvénal dont l’édition que j’utilise propose la traduction suivante : Elles ont toujours une provision de larmes toutes prêtes à leur poste et attendent qu’elles leur commandent de quelle façon couler.] On y procède mal quand on s’oppose à... [Lire la suite]
Posté par Lucien Bergeret à 08:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
23 juillet 2010

Bonjour

Bonjour! On m’appelle Sidonie ; Je suis le chat de Charlotte. J’ai été chargée de tenir ce blog pour quelque temps. Combien ? Je ne sais pas. Pour le premier billet, j’ai suivi un conseil de Riquet, le chien de Lucien. J’ai « pompé » chez Eric Chevillard qui a écrit le Jeudi 22 Juillet : À l’instar de l’escargot, de la couleuvre ou de l’araignée, l’homme est la créature d’un dieu en proie au delirium tremens. Si donc nous voulons vivre, il nous revient le soin d’entretenir son ivresse. Telle est d’ailleurs la... [Lire la suite]
Posté par Lucien Bergeret à 11:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]