28 février 2011

Romain Gary : picaresque

Au début des années 60, dans Pour Sganarelle /  Recherche d’un personnage et d’un roman, Romain Gary écrivait :   Notons enfin un autre facteur qui détermine le retrait devant le roman : le raffinement mallarméen des sensibilités ultra-littéraires ne supporte guère la chair, les testicules, le sang, la grossièreté, la vulgarité picaresque de la vie. Disposons maintenant rapidement, avant de tenter enfin l’œuvre, de quelques-unes des méditations à la mode sur « l’impossibilité » du roman de notre... [Lire la suite]
Posté par Lucien Bergeret à 13:54 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 février 2011

Une citation de Jules Romains

Dans un des derniers liens que je vous ai proposés, je relève ceci : "Nous souffrons d'avoir affaire à un héros qui n'est plus qu'un prétexte (...). Il s'affiche avec ingénuité dans certains romans picaresques d'autrefois, où la personnalité du héros principal perd toute consistance, n'est que le fil ténu qui retient ensemble un collier d'histoires.Romains, Hommes bonne vol., 1932, p.XI."  
Posté par Lucien Bergeret à 10:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
26 février 2011

De plus en plus de picaresque

Picaresque selon CNRTL Et picaro selon le même?
25 février 2011

Et Pickwick?

Oserai-je? J'ose. Les Papiers posthumes du Picwick Club, roman picaresque ou non? Jingle? Sam?
Posté par Lucien Bergeret à 14:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 février 2011

Tiens! Un picaro!

Toujours au hasard sur GOOGLE, je tombe sur ce picaro-ci.
Posté par Lucien Bergeret à 10:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 février 2011

Picaresque, vous avez dit?

En butinant Google, je trouve ceci : cliquez et vous verrez.
Posté par Lucien Bergeret à 14:21 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 février 2011

Picaresque donc

Pour satisfaire certains de mes visiteurs, alimentons le tag picaresque. Quand je lis :"Généralement autobiographique, le roman picaresque, qui prenait le contre-pied du roman de chevalerie,...", je me dis que l'on confond peut-être la narration à la première personne et l'autobiographie. Non?
Posté par Lucien Bergeret à 10:34 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
16 juillet 2010

Incipit de Lazarillo

Sachez, Monsieur, avant toute chose, que mon nom est Lazare de Tormès, fils de Thomas Gonzalez et d’Antona Perez, natifs de Tejares, village de Salamanque. Ma naissance eut lieu dans la rivière Tormes, ce qui me valut mon surnom. Voici ce qui advint : mon père (Dieu lui pardonne) avait la charge de pourvoir la mouture d’un moulin situé sur le bord de cette rivière, où il fut meunier plus de quinze ans. Une nuit que ma mère, enceinte de moi, se trouvait au moulin, les douleurs la prirent, et c’est là qu’elle me mit au monde. De telle... [Lire la suite]
Posté par Lucien Bergeret à 11:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 juillet 2010

La vida de Lazarillo de Tormes

Ainsi débute le prologue de  La Vie de Lazarillo de Tormes (édition Flammarion ; traduction Bernard Sesé) Je trouve bon, pour ma part, que des choses si remarquables, et peut-être même jamais vues ni entendues, soient connues de beaucoup de gens et ne demeurent pas ensevelies dans le tombeau de l’oubli, car il se pourrait bien que quelque lecteur y trouve quelque chose à son goût, et que ceux-là même qui n’iraient point aussi profond, y prennent plaisir. A ce propos Pline dit « qu’il n’y a pas de livre, aussi mauvais soit-il,... [Lire la suite]
Posté par Lucien Bergeret à 10:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,