16 juillet 2010

Incipit de Lazarillo

Sachez, Monsieur, avant toute chose, que mon nom est Lazare de Tormès, fils de Thomas Gonzalez et d’Antona Perez, natifs de Tejares, village de Salamanque. Ma naissance eut lieu dans la rivière Tormes, ce qui me valut mon surnom. Voici ce qui advint : mon père (Dieu lui pardonne) avait la charge de pourvoir la mouture d’un moulin situé sur le bord de cette rivière, où il fut meunier plus de quinze ans. Une nuit que ma mère, enceinte de moi, se trouvait au moulin, les douleurs la prirent, et c’est là qu’elle me mit au monde. De telle... [Lire la suite]
Posté par Lucien Bergeret à 11:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

13 juillet 2010

Don Quijote

Don Quichotte dans l’édition Bordas, traduction de Louis Viardot débute ainsi : Dans une bourgade de la Manche dont je ne veux pas me rappeler le nom, vivait, il n’y a pas longtemps, un hidalgo, de ceux qui ont lance au râtelier,  rondache antique, bidet maigre et lévrier de chasse. Un pot-au-feu, plus souvent de mouton que de bœuf, une vinaigrette presque tous les soirs, des abatis de bétail le samedi, le vendredi des lentilles, et le dimanche quelque pigeonneau outre l’ordinaire, consumaient les trois-quarts de son... [Lire la suite]
Posté par Lucien Bergeret à 16:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
06 juillet 2010

Le dimanche de la vie de Queneau

Cela commence ainsi : Il ne se doutait pas que chaque fois qu’il passait devant sa boutique, elle le regardait, la commerçante, le soldat Brû. Il marchait avec naturel, joyeusement sapé de kaki, le cheveu ce qu’on en voyait sous le képi le cheveu taillé net et quasiment lustré, les mains le long de la couture du pantalon, les mains dont l’une, la droite, se levait à intervalles irréguliers pour respecter un gradé supérieur ou pour répondre à la salutation de quelque démilitarisé. Ne soupçonnant pas qu’un œil admiratif l’épinglait... [Lire la suite]
Posté par Lucien Bergeret à 12:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 juillet 2010

La princesse de Clèves

Début de La Princesse de Clèves de Mme de Lafayette La magnificence et la galanterie n’ont jamais paru en France avec tant d’éclat que dans les dernières années du règne d’Henri second. Ce prince était galant, bien fait et amoureux ; quoique sa passion pour Diane de Poitiers, duchesse de Valentinois, eût commencé il y avait plus de vingt ans, elle n’en était pas moins violente, et il n’en donnait pas des témoignages moins éclatants. Comme il réussissait admirablement dans tous les exercices du corps, il... [Lire la suite]
Posté par Lucien Bergeret à 15:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 juillet 2010

L'Astrée

Début du L’Astrée de Messire Honoré d’Urfé Auprès de l’ancienne ville de Lyon, du côté du soleil couchant, il y a un pays nommé Forez, qui, en sa petitesse, contient ce qui est plus rare au reste des Gaules, car, étant divisé en plaines et en montagnes, les unes et les autres sont si fertiles, et situées en un air si tempéré que la terre y est capable de tout ce que peut désirer le laboureur. Au cœur du pays est le plus beau de la plaine, ceinte, comme d’une forte muraille, des monts assez voisins et assez arrosés du... [Lire la suite]
Posté par Lucien Bergeret à 09:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 juillet 2010

Le Roman comique de Scarron

Le Roman Comique de Scarron débute ainsi : Le soleil avait achevé plus de la moitié de sa course et son char, ayant  attrapé le penchant du monde, roulait plus vite qu’il ne le voulait .Si ses chevaux eussent voulu profiter de la pente du chemin, ils eussent achevé ce qui restait du jour en moins d’un demi-quart d’heure ; mais, au lieu de tirer de toutes leurs forces, ils ne s’amusaient qu’à faire des courbettes, respirant un air marin qui les faisait hennir et les avertissait que la mer était proche, où l’on dit que leur... [Lire la suite]
Posté par Lucien Bergeret à 10:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,