21 juin 2011

Une opinion de M. Croche

N’est-ce pas aujourd’hui la fête de la Musique ?   Alors, pourquoi pas cet extrait d’un article de Debussy publié le 15 Novembre 1901 dans la Revue Blanche ?   M. Croche et Debussy dialoguent.   « J’étais chez Lamoureux le dimanche où l’on a sifflé votre musique. Il vous faut remercier les gens d’avoir été assez passionnés pour assumer la fatigue de souffler dans des clefs généralement inaptes à devenir des instruments de combat, celles-ci se considérant avec justesse comme des instruments... [Lire la suite]
Posté par Lucien Bergeret à 14:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 juin 2011

Nous estimons à vice notre être

« Nous estimons à vice notre être. » écrit Montaigne au chapitre V du Livre troisième des Essais.   Quelques lignes plus bas, nous lisons :   « Quel monstrueux animal qui se fait horreur à soi-même, à qui ses plaisirs pèsent ; qui se tient à malheur ! Il y en a qui cachent leur vie et la dérobent à la vue des autres hommes ; qui évitent la santé et l’allégresse comme qualités ennemies et dommageables. Non seulement plusieurs sectes, mais plusieurs peuples maudissent leur naissance et... [Lire la suite]
Posté par Lucien Bergeret à 13:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 avril 2011

Padre Pugnaccio

Extrait du Cinquième Livre des Fantaisies de Gaspard de la Nuit,   Padre Pugnaccio, le crâne hors du capuce, montait les escaliers du dôme Saint-Pierre, entre deux dévotes enveloppées de mantilles, et l’on entendait les cloches et les anges se quereller dans la nue.   L’une des dévotes—c’était la tante—récitait un ave sur chaque grain de son rosaire ; et l’autre—c’était la nièce—lorgnait du coin de l’œil un jeune officier des gardes du pape.   Le moine marmottait à la vieille femme :--« Dotez mon... [Lire la suite]
Posté par Lucien Bergeret à 16:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
08 janvier 2011

La Morale selon M. Bergeret

En 1898, dans Le Mannequin d’osier d’Anatole France, M. Bergeret disait : « Il y a, dans chaque temps, des habitudes de vie qui déterminent une manière de penser commune à tous les hommes. Nos idées morales ne sont pas le produit de la réflexion, mais la suite de l’usage. Comme à l’adoption de ces idées sont attachées des notes d’honneur et à leur répudiation des notes d’infamie, personne n’ose les remuer ouvertement. Elles sont admises sans examen par la communauté tout entière, indépendamment des croyances religieuses... [Lire la suite]
Posté par Lucien Bergeret à 17:20 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags :
04 juillet 2010

Chateaubriand parle de George Sand

Peut-être les ouvrages de madame Sand doivent-ils une partie de leur effet à ce qu’ils sont d’une femme ; supposez-les le travail d’un homme, l’attrait de curiosité disparaît. Ces romans, poésie de la matière, sont nés de l’époque. Malgré sa supériorité, il est à craindre que madame Sand n’ait, par le genre même de ses écrits, rétréci le cercle de ses lecteurs.  George Sand n’appartiendra jamais à tous les âges. De deux hommes égaux en génie, dont l’un prêche l’ordre et l’autre le désordre, le premier attirera le plus grand... [Lire la suite]
Posté par Lucien Bergeret à 19:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,